Un site de la ville de Nancy
Retour sur le site de la ville
musée des Beaux-arts de Nancy

Jacques Callot, virtuose de l'eau-forte


La première série dans laquelle Callot expérimente ce procédé est la suite des Caprices, ensemble de 50 pièces de fantaisie proposant aux artistes des modèles pour apprendre à dessiner.

La Foire de l’Impruneta, une estampe aux dimensions ambitieuses, consacre son talent. Gravée à Florence, cette œuvre témoigne de la virtuosité et de l’imagination débordante de l’artiste.

Plus tard, son talent se développe dans de petites compositions consacrées au culte des saints qui se développe en réaction contre le calvinisme implanté à Metz. Ces images remplissent les mêmes fonctions que les retables d’autel : lorsqu’elles représentent le martyre des saints, elles incitent le spectateur à se dépasser.

Visuel
La Foire de l'Impruneta, 1620, gravure à l'eau-forte