Un site de la ville de Nancy
Retour sur le site de la ville
musée des Beaux-arts de Nancy

Agenda

Image 5333
Une heure, une œuvre
Agenda octobre 2016 > janvier 2017
Lieu : Musée des Beaux-Arts

Un rendez-vous propice à la discussion et à la découverte d'une œuvre sous tous ses angles.

  • "Dans la forêt" de Pascal-Adolphe Dagnan-Bouveret
    3, 5 et 8 octobre 2016
  • "Femme à la perle" de Charles-Auguste Sellier
    10, 12, 15 octobre 2016
  • "Le Fiacre" de Léon Voirin
    17, 19, 22 octobre 2016
  • "Ophélie" de Jules Bastien-Lepage
    7, 9, 12 novembre 2016
  • "Paysage de Montagne" de Gustave Doré
    14, 16, 19 novembre 2016
  • "Les Glaneuses de la mer" d'Eugène Feyen Perrin
    21, 23, 26 novembre 2016
  • "Chant du soir" d'Alphonse Osbert
    28, 30 novembre 2016
  • "Le Pauvre pêcheur" d'Aristide Maillol
    5, 7, 10 décembre 2016
  • "L'Aube" de Victor Prouvé
    12, 14, 17 décembre 2016
  • "Bretonnes assistant au départ des barques" d'Henri Royer
    4, 7 janvier 2017
  • "Portrait d'Aline Léon" d'Aimé Morot
    9, 11, 14 janvier 2017
  • "Le Sommeil" d'Ernest Bussière
    16, 18, 21 janvier 2016
  • "La Partie de billard" de René-François-Xavier Prinet
    23, 25, 28 janvier 2017
Liens - documents :
Site du Musée
Facebook
Renseignements :
Au choix : lundi, mercredi à 12h30 ou samedi à 14h30
Tarif : 3€ la séance en plus du billet d'entrée
Sur réservation auprès du service des publics : 03 83 17 86 77 (du lundi au vendredi de 9h à 12h30)
servicedespublics-musees@mairie-nancy.fr
Le dernier dimanche du mois
Image 5334
Chouette, je me déguise !
Lieu : Musée des Beaux-Arts

Revêtir un costume et se transformer en personnage de tableau : les enfants sont invités à se métamorphoser le temps d'une visite des collections.
En parallèle, les parents peuvent assister à une visite générale du musée.

Visites organisées les dimanches 30 octobre, 27 novembre 2016 et 29 janvier 2017 

Liens - documents :
Site du Musée
Facebook
Renseignements :
Pour les 4-10 ans
Tarif : 3€
Sans réservation, dans la limite des places disponibles
Du 4 novembre 2016 au 27 février 2017
Image 5150
Émile Friant, le dernier naturaliste ?
Lieu : Musée des Beaux-Arts

Le Musée des Beaux-Arts de Nancy conserve, depuis sa mort, le fonds d'atelier d'Émile Friant. L'exposition proposée mettra en lumière des œuvres inédites restaurées par le musée ces dernières années, et en particulier des académies réalisées alors que le peintre était encore adolescent.

Mais qui est réellement Friant ?
"La Toussaint", dont l'intérêt depuis sa présentation au Salon de 1889 où il obtient une médaille d'or ne s'est jamais démenti, est-elle le champ du cygne du Naturalisme ? Friant peut-il être résumé à un peintre nancéien ?

Une rapide étude de ces questions révèle une œuvre plus complexe qu'il n'y paraît. On y trouve en réalité une facture qu'on parfois saluée les jeunes peintres impressionnistes. On découvre une stratégie commerciale élaborée, rayonnant bien au-delà des frontières de la Lorraine qui sert de cadre à la majorité de ses toiles, mais aussi des personnages et des sujets qui cultivent l'ambiguïté et méritent une attention soutenue, au delà d'un métier parfaitement maîtrisé.

Outre une première exposition monographique en 1988 à Nancy, Friant a plus récemment fait l'objet d'une publication par le professeur Henri Claude, et d'une exposition au Musée Georges de La Tour de Vic-sur-Seille en 2005. La dernière partie de sa production reste encore mal connue du grand public, notamment l'œuvre gravée de ce dessinateur remarquable.

L'exposition se propose en outre d'insister sur les débuts de son parcours académique avant d'étudier les stratégies mises en œuvre par l'artiste pour diffuser ses créations. Enfin, si de son vivant Friant avait su intéresser la plume du critique Arsène Alexandre, il a plus récemment inspiré l'auteur Philippe Claudel, qui lui a rendu hommage à travers son essai "Au revoir Monsieur Friant", et dans son long métrage "Il y a longtemps que je t'aime" en 2008. De son côté, le plasticien Sylvain Lang a produit une installation vidéo librement inspirée de "La Toussaint" réalisée un siècle plus tôt. A travers des œuvres contemporaines, l'exposition proposera, en fin de parcours, une série d'épilogue artistique.

Autour de l'exposition
Retrouvez toute la programmation sur le site du musée des Beaux-Arts

Cours de l'École du Louvre
http://www.ecoledulouvre.fr/sites/default/files/pdf/ssdossier3/prog_Nancy.pdf

Liens - documents :
Site du Musée
Facebook
Renseignements :

mbanancy@mairie-nancy.fr
Du 4 novembre 2016 au 27 février 2017
Image 5152
Édouard Moyse, peintre de la vie juive en Lorraine
Lieu : Musée des Beaux-Arts

D'origine lorraine, Édouard Moyse (1827-1908) s'est attaché à développer une œuvre de "genre israélite" (selon la formule de l'époque), traitant à la fois des scènes de la vie juive et des moments historiques qui ancrent les principes défendus par les juifs émancipés intégrés aux nations européennes. Tout en conservant sa fidélité à la Lorraine il entremêle les valeurs françaises à celles du judaïsme dans une synthèse propre au franco-judaïsme du XIXe siècle que l'on a qualifié "d'israélitisme". Il en devient le chantre, en représentant en 1868 son acte fondateur, le "Grand Sanhédrin", assemblée de rabbins convoquée par Napoléon en 1806.

Édouard Moyse est le maître incontesté de cette peinture de l'émancipation, pratiquée en Allemagne par Moritz Oppenheim ou en Pologne par Maurycy Gottlieb. Si quelques autres peintres, comme Édouard Brandon ou Alphonse Lévy, traitent aussi de scènes de la vie juive, Moyse s'en fait une spécialité au point d'être surnommé "le peintre des rabbins" et donne une coloration spécifique à ses représentations. Il livre également une magnifique série de pastels sur les juifs d'Algérie, où il découvre l'universalité du judaïsme ; il combinera désormais dans ses compositions des motifs typiques des mondes juifs européen et maghrébin.

Co-organisée avec le musée d'art et d'histoire du Judaïsme, qui la présente jusqu'en août 2016, l'exposition permettra la découverte d'une expression artistique méconnue du judaïsme.

Elles a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

Autour de l'exposition
Retrouvez toute la programmation sur le site du musée des Beaux-Arts.

Liens - documents :
Site du Musée
Facebook
Renseignements :

mbanancy@mairie-nancy.fr