Un site de la ville de Nancy
Retour sur le site de la ville
musée des Beaux-arts de Nancy

Arts graphiques

  • Les Deux pantalons, Jacques Callot
  • Deux guêpes en guerrier, J. J. I Gérard, dit Grandville

La collection d’art graphique compte près de 25 000 œuvres du XIVe au XXIe siècle.

Composée de dessins et d’estampes, de livres et de carnets, elle abrite d’importants ensembles d’artistes lorrains tels que Jacques Callot (1592-1635), Jean-Ignace-Isidore Gérard, dit Grandville (1803-1847), les frères Jules (1833-1898) et Léon (1803-1887) Voirin, Émile Friant (1863-1932), Paul-Émile Colin (1867-1949) ou encore Étienne Cournault (1891-1948).

A ces ensembles s’ajoutent quelques centaines de dessins français, italiens et des Écoles du nord du XVIe au XXe siècle, dont certains de grande qualité, dus à la main du Guerchin, François Boucher, Jean-Antoine Watteau, Anne Vallayer-Coster, Eugène Delacroix, Jean-Auguste-Dominique Ingres...

Étude de l'ange pour Le Paradis perdu, Alexandre Cabanel

Divers enrichissements importants avant 1950 complètent ce fonds :

  • en 1894, le legs d'Albert Boidin, exécuteur testamentaire d'Armand Grandville, fils de l'artiste, a permis de faire entrer plus de 1 400 dessins du caricaturistes et illustrateur lorrain,
  • en 1932, le legs d'Émile Friant fait du musée des beaux-arts de Nancy le fonds le plus important concernant le peintre (plus de 1 900 œuvres, dessins estampes et tableaux),
  • en 1936, s'est ajoutée à ces ensembles une collection de plus de 200 estampes japonaises provenant du legs de l'industriel Charles Cartier-Bresson (1936),
  • enfin, en 1940, la ville de Nancy acquiert la collection de Jules Lieure (1866-1940), grand spécialiste de Jacques Callot, composée de plus de 1400 pièces dont 700 estampes originales du grand graveur lorrain.
  • en 1999 enfin, grâce à la générosité de Jacques et Guy Thuillier, le musée a bénéficié d'une donation exceptionnelle, tant par son importance numérique que par la qualité de ses pièces. Composée d'environ 2 500 dessins et 12 500 estampes du XVIe siècle à nos jours, elle mêle écoles étrangères et œuvres françaises avec une prédilection pour le XVIIe et le XIXe siècle (Nicolas Poussin, Claude Mellan, Pierre Puvis de Chavannes, Auguste Lepère). Quelques œuvres du XXe siècle viennent compléter la collection (Avigdor Arikha, Jules Chadel, Bernard Naudin, Pierre Guastalla, Roger de la Fresnaye, Aristide Maillol, Germaine Richier ou Erik Desmazières.

Des achats récents réalisés avec l’aide de divers partenaires, des dons et legs, ont permis de compléter cette collection avec des œuvres d’artistes anciens (Watteau) ou contemporains comme Joël Kermarrec ou encore Étienne Pressager (Tripes et boyaux n°4, 2013).

 

Depuis 2001, l’aménagement d’un cabinet d’art graphique moderne permet d’accueillir les chercheurs pour la consultation des œuvres, sur rendez-vous préalable.

Contacts
Muriel Mantopoulos, responsable de la documentation
Michèle Leinen, documentaliste