Un site de la ville de Nancy
Retour sur le site de la ville
musée des Beaux-arts de Nancy

Collection Jean Prouvé

Alors que Jean Prouvé bénéficie aujourd'hui d'une reconnaissance internationale auprès des architectes et designers, le musée a souhaité l'installer de manière pérenne dans sa ville d'origine et de le familiariser avec le grand public.

Une salle dans les collections lui est désormais entièrement consacrée, présentant un florilège de ses réalisations et abordant les multiples facettes de son talent. Elle rassemble sur 300 m2 un ensemble de pièces de mobilier et d'éléments d'architecture.

Loin de proposer une vision exhaustive ou biographique de l'œuvre, la présentation du musée s'attache à souligner la capacité exceptionnelle de création, d'anticipation, de simplicité dont elle fait preuve. Des valeurs que Jean Prouvé hérita de l'École de Nancy, mouvement dont son père Victor Prouvé fut l'un des fondateurs.

La collection Jean Prouvé du musée rassemble à ce jour une trentaine de pièces, ce qui en fait l'une des plus importantes collections publiques en France.

Parmi les œuvres conservées, citons des séries de chaises : Chaises n°4 (1934) dites « standard », version Métropole n° 305 (1950) ou encore la Chaise en bois démontable CB22 (1947), premier exemple de mobilier en kit, « à monter soi même » ; un escabeau roulant (1951) ; des éléments d’architecture avec des panneaux de façades dont le fameux « Panneau à hublots » (Hagondange, 1953) et un « Brise-soleil » (Cameroun, 1964) ; un modèle du célèbre bureau compas (1952) ; deux éléments du mythique Pavillon du Centenaire de l’Aluminium (1954) : une « poutre-structure » de toiture et un panneau en tôle emboutie ; du mobilier scolaire et universitaire, notamment celui de la cité universitaire de Monbois à Nancy (1930 – 1932).

De nombreux prêts et dépôts d’institutions prestigieuses complètent ces premières pièces de la collection (maquettes, éléments d’architecture…).